• Français
  • English
  • German formal - Sie



Astrid Ruff
IVRESSES Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
... tout un programme...

le spectacle, le CD !


 3-photo_couverture_id.jpg

 Rien que des chansons à boire et des chansons d’amour, en yiddish...

Avec « Ivresses », Astrid Ruff et ses musiciens confrontent à travers les vapeurs de l’alcool, comment le monde juif rencontre le monde tzigane : éloignés par leurs traditions, ils sont cousins par leur musique.
Chaque chanson est comme un petit sketch, où se jouent l’amour, de l’attachement mortel à la douleur de la séparation, ou alors l’ivresse, la gaîté, la griserie, l’éternelle jeunesse, la joie de vivre, l’envie de danser…

Et aussi, quelques chansons en français, et quelques 
instrumentaux...
photo : Claude V. Lévy


avec :
Astrid Ruff  : voix
Yves Weyh (leader du groupe « Zakarya ») : accordéon
Tchatcho Helmstetter : violon

 





« Astrid Ruff, c’est la diva en noir. Il y  de la finesse, un charme captivant, une voix superbe, énergique et légère ... » (Emmanuel Viau, DNA)   

Le Cd est disponible (18€)
Voir "Contact" pour commander

Le récital est disponible. Prix de vente : 1000€

Voir "Contact" pour acheter


photo : Claude V. Lévy
7-photo_enr.jpg
Traduction d'une des chansons (par Annette Fern) :

Oy Avram
Je ne peux vivre sans toi
Moi sans toi, toi sans moi
Aucun de nous n’y survivra

Rappelle-toi, rappelle-toi, près de l’entrée
Tu m’as glissé à l’oreille un secret : Rivka, Rivka, mon agneau
Tends-moi ton petit museau.

Rappelle-toi, ma robe d’un rouge éclatant
Qu’est-ce que j’étais belle en ce temps Rivka, Rivka, mon agneau
Tends-moi ton petit museau.

Rappelle-toi, rappelle-toi près du portail
Tu m’as serrée contre toi par la taille Rivka, Rivka, mon agneau
Tends-moi ton petit museau.

Pendant l'enregistrement : au studio Downtown






Prochain concert :

le 11 décembre 2013 au Cheval Blanc (Schiltigheim), à l'invitation du CWR (Cercle Wladimir Rabi)
Réservations au 03 88 83 84 85

 

  Ivresses dans la presse